Whisky

Le whisky est une eau de vie d’une ou plusieurs céréales qui titre de 40 à 46%.

Elaboration du whisky

Le whisky est une eau de vie de grain produite à partir de céréales, traditionnellement de l’orge, parfois à partir de blé, de maïs, d’avoine ou encore de seigle.

Les céréales sont sélectionnées et généralement assemblées. Elles sont ensuite mélangées à de l’eau pour être broyées, brassées et fermentées. Le jus issu de la fermentation est distillé en alambic continu. Le très réputé Scotch whisky, produit exclusivement en Ecosse, compte une étape de production supplémentaire : avant d’être broyé, l’orge est malté et fumé, ce qui lui confère un goût particulier.
A la sortie de l’alambic, le whisky est mis en fût de chêne pour y être élevé de 3 ans au minimum à 12, voire plus de 20 ans.

Plusieurs éléments différencient un whisky d’un autre : la céréale, l’eau ajoutée aux céréales pour les fermenter, le fait d’avoir fait l’objet d’un assemblage ou non, la provenance du fût de chêne, et bien sûr la durée d’élevage.

Historique du whisky

Ecossais et irlandais se disputent l’authenticité de l’origine du whisky. Difficile de trancher : même étymologiquement, le terme « whisky » signifie « eau » dans les 2 gaéliques, irlandais et écossais. Comme généralement pour les eaux de vie, il est consommé pour ses vertus thérapeutiques. La première licence officielle de distiller est donnée en Irlande au début 17ème siècle. En Ecosse, il faudra attendre l’Excise Act de 1823 pour que soit légalisée cette technique auparavant réservée aux barbiers et aux chirurgiens et pourtant déjà courante dans les fermes. Aux Etats-Unis on trouve la mention de distillation dès le 17ème siècle. Les 2 états producteurs, le Kentucky et le Tennessee, privilégient la production de bourbon, qui deviendra typique des Etats-Unis. Jusqu’à la fin du 19ème siècle la production et le commerce de whiskies se développent des 2 côtés de l’atlantique. Mais la surproduction et la récession économique en Ecosse, la guerre civile et la partition de l’Irlande, et la guerre de Sécession et la prohibition aux Etats-Unis mettent à mal le whisky. Le 20ème siècle voit le whisky rayonner à nouveau dans le monde et de nouveaux pays se lancent dans sa production.

Lire une étiquette de whisky

Le whisky est consommé différemment dans le monde entier. En France il est traditionnellement bu en apéritif, pur, avec un glaçon, ou allongé avec un soda au cola.

On distingue 3 grands types de whiskies :

  • Le whisky de malt produit à partir d’orge
  • Le whisky de grain produit à partir d’autres céréales que l’orge (blé, avoine, maïs, seigle)
  • Le whisky bourbon, fabriqué à partir de 51 pourcent au moins de maïs


Les mentions importantes :

  • Single malt : whisky provenant d’une seule distillerie
  • Pure malt : whisky produit à partir d’un grain unique
  • Blended : whisky fruit de l’assemblage de plusieurs eaux de vie et/ou de millésimes différents
  • Single cask : whisky provenant d’un seul fût de chêne


Contrairement aux idées de reçues, la production de whisky n’est pas réservée à l’Ecosse et  l’Irlande : les Etats-Unis, le Japon et le Canada en sont de gros producteurs. Récemment la France et la Belgique ont, elles aussi, commencé à produire du whisky.