Tequila Sunrise

tequila sunrise

Très populaire de par le monde, aujourd’hui considéré comme un grand classique, le Tequila Sunrise est un délicieux cocktail dont la couleur chaleureuse évoque effectivement celle d’un lever de soleil. Découvrez ici comment est née cette célèbre boisson et pourquoi elle est étroitement liée à l’univers de la musique rock.

Le Tequila Sunrise est un cocktail très simple, composé de trois éléments seulement : de la tequila, du jus d’oranges et du sirop de grenadine. Il est nommé ainsi en référence au dégradé que le mélange prend, allant du rouge au orange, et rappelant ainsi les couleurs d’un lever de soleil, que l’on traduit justement par « sunrise » en anglais.

Pour le préparer, rien de plus simple.

Prenez :

  • 5 cl de tequila
  • 15 cl de jus d’orange
  • 1 à 2 cuillères à soupe de sirop de grenadine
  • 4 glaçons

Recette de la Tequila Sunrise

  1. Dans un shaker, frappez la tequila et le jus d’orange, et versez le tout dans un verre avec les glaçons.
  2. Versez doucement le sirop de grenadine afin qu’il tombe dans le fond du verre et surtout ne remuez pas.
  3. Servez avec une paille de préférence recyclable.

Afin d’apporter une petite touche déco à votre réalisation, vous pouvez servir ce cocktail avec une petite brochette de fruits frais.

Petite histoire de la Tequila Sunrise

Le Tequila Sunrise est originaire des États-Unis, où il a vu le jour entre la fin des années 30 et le début des années 40. À cette époque, Gene Sulit, un barman travaillant au Biltmore Arizona, un prestigieux hôtel de la ville de Phoenix, compose un cocktail pour un client habitué des lieux. Ce dernier souhaite en effet une boisson rafraîchissante. Le barman lui sert alors un mélange à base d’eau gazeuse, de jus de citron vert, de crème de cassis et de tequila. C’est ainsi qu’est apparu le Tequila Sunrise dans sa première version.

Au fil des ans, le cocktail chemine pour ainsi dire de ville en ville, et la recette originale reste plus ou moins la même. Puis, dans les années 70, à Sausalito au nord de San Francisco, Bobby Lozoff et Billy Rice, deux barmans travaillant au Trident, décident de revisiter le Tequila Sunrise en alliant uniquement tequila, jus d’oranges et grenadine. C’est donc eux qui créé la recette actuelle de cette boisson.

En 1972, l’ancien ministre Bill Graham organise une soirée privée au Trident, en l’honneur de l’emblématique groupe de rock The Rolling Stones, à l’occasion du lancement de leur tournée en Amérique. Tandis que le chanteur Mick Jagger demande une Margarita, l’un des barmans propose de lui servir un Tequila Sunrise à la place. Proposition acceptée par la rockstar qui, après avoir goûté (et largement apprécié) la préparation, en commande pour les autres membres de son groupe.

C’est le début du succès de ce cocktail qui devient alors le grand favori des Rolling Stones pendant la tournée qu’ils vont d’ailleurs surnommer « la tournée cocaïne et Tequila Sunrise ».

Le cocktail se fait connaître à travers tout le pays. D’ailleurs, la marque de tequila José Cuervo décide en 1973 de sauter sur cette opportunité marketing en faisant figurer la recette au dos de ses bouteilles.

Le lien entre le Tequila Sunrise et le rock ne s’arrête pas là, puisqu’en 1973 également, le groupe californien Eagles baptise justement l’une des chansons de leur album Desperado « Tequila Sunrise ». C’est ainsi que s’inscrit ce cocktail dans l’histoire du rock, mais aussi dans celle des plus célèbres cocktails américains.

Bien plus tard, en 1988, le film du réalisateur américain Robert Towne mettant en scène les grandes stars Mel Gibson, Michelle Pfeiffer et Kurt Russell, prend lui aussi le nom de ce cocktail aux couleurs criardes.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Cocktail à découvrir