Des verres à Whisky pour la fête des Pères

3 idées de verres pour déguster du whisky à offrir à la fête des pères

On ne le répétera jamais assez, lorsqu’il est question de déguster du whisky, le contenant a autant de valeur que le contenu. En effet, pour boire un bon whisky, il faut également un bon verre. Il n’y a rien de mieux qu’un verre de cristal pour sublimer la dégustation de son single malt préféré. C’est d’ailleurs, le cadeau idéal pour la fête des Pères quand on compte dans sa famille ou ses amis un proche passionné de whiskys. Voici donc quelques idées de modèles de verre de cristal que vous pourrez offrir à la fête des Pères.

Vessiere Cristaux, symbole de l’excellence de la verrerie française

En France, Vessiere Cristaux constitue la référence des verres à whisky, et ce, depuis plusieurs générations. En effet, cette renommée des artisans verriers français n’est pas usurpée d’autant plus que la cristallerie est un domaine d’expertise qui n’échappe pas au savoir-faire français.

D’ailleurs, on compte sur le territoire français plusieurs grands noms du monde de la cristallerie. Il s’agit pour la plupart d’importantes manufactures à l’image de Baccarat, de Saint-Louis, de Lalique, ou encore de Spiegelau, etc. dont les marques ont une portée mondiale.

De plus, la plupart de ces différentes fabriques descendent de grandes maisons de verrerie pour lesquels les verres en cristal n’ont plus aucun secret. Ainsi, si vous souhaitiez offrir en cadeau le must have des verres à whisky pour la fête des Pères, sachez que ces cristalleries proposent une grande variété de produits et même les plus iconiques.

Harcourt, le légendaire verre de cristal de la manufacture Baccarat

Depuis 1841, Harcourt est le modèle iconique de la cristallerie Baccarat. Pour d’anciens monarques français (Louis XVIII, Charles X, etc.), ce service représente en effet le symbole d’excellence à la française. Et c’est à juste titre qu’ils attribuent à cette cristallerie l’appellation aristocratique « cristal des rois ».

Livré dans un magnifique écrin rouge (coffret de deux verres à whisky), la couleur signature de la marque, l’Harcourt est un verre à whisky en forme de gobelet, taillé à côte plate. Non seulement il est lourd et scintillant, mais il bénéficie également d’une bonne tenue en main et ne présente aucun défaut de fabrication ; preuve de la grande maîtrise des artisans verriers de la manufacture.

Wingen, le verre crée en hommage à René Lalique

La maison Lalique s’est construit une solide réputation autour du génie créatif du célèbre joaillier René Lalique, qui dans la seconde partie de sa carrière s’est consacré au verre. Passant d’égal talent de l’Art nouveau à l’Art déco, ce verrier a imposé son propre style de verrerie, signé le cristal satiné dépoli.

Il s’agit d’une technique verrière exigeant de l’ordre et une rigueur rythmique pour godronner des lignes d’une élégance intemporelle. De nos jours, elle est encore reproduite dans chaque produit de la fabrique. D’ailleurs, la manufacture s’en est inspirée afin de rendre hommage à son créateur à travers le Wingen, une réédition du modèle de verre à whisky créé en 1920. Par ailleurs, il faut souligner que Lalique, c’est aussi un cristal d’exception, d’une qualité incomparable.

Tommy, le cristal doublé couleur de Saint-Louis

On semble retrouver dans les produits de la cristallerie Saint-Louis presque la même expertise que de celle de Baccarat. En effet, ici la main de l’homme est souveraine et présente à chacune des étapes du processus de création du cristal (soufflé bouche, taillé main). En 1767, cette cristallerie se voit honorer du titre de « Verrerie royale » par lettres patentes du roi Louis XV.

Les verres à whisky de la cristallerie Saint-Louis sont généralement inspirés de la géométrie de l’Art déco. Mais leur signature demeure la taille du cristal doublé couleur. Le verre Tommy en est la parfaite représentation. Ce processus demande une grande maîtrise du travail à chaud, mais aussi de l’ingéniosité dans le modelage de différentes couches de cristal colorées afin de créer un jeu de contraste.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

A lire également