Quelle bière Belzébuth choisir ?

biere belzebuth

La bière Belzébuth fait bien honneur à son nom de diable tenant compte de sa haute teneur en alcool. En effet, avec un pourcentage initial de 15% qui a dû être rabaissé de 2% seulement, cette boisson est classée parmi les étals des bières les plus fortes et les plus alcoolisées dans le monde entier. D’origine française, la Belzébuth connaît une réputation grandissante surtout chez les adeptes de sensations fortes. Une bière qui tire vers l’ambrée, une robe dont la couleur tend vers le cuivré, une mousse très peu compacte, ce sont les caractéristiques de cette fameuse bière produite sur le territoire national.

Les caractéristiques de la bière Belzébuth

Lancée il y a tout juste vingt-quatre années de cela, la Belzébuth fut conçu à l’époque par la brasserie Jeanne d’Arc rebaptisée quelques années plus tard Brasserie Grain d’Orge suite à son rachat par les Brasseurs de Gayant. Classé aujourd’hui comme étant l’une des plus fortes bières du monde avec ses 13%, la Belzébuth avait fait ses débuts avec 15% d’alcool, à l’époque, un taux qui a dû être abaissé suite à un changement au niveau de la recette originelle lors de l’achat de l’entreprise fondatrice de la marque. La Belzébuth est une bière de fermentation haute bien évidemment, avec la particularité d’avoir un goût aromatique spéciale issu d’une sélection d’ingrédients du moins uniques dont trois sortes de malts différents avec une levure secrète.

Ce que vous devez surtout savoir à propos de cette bière, c’est que l’alcool qu’elle contient provient de façon exclusive de la fermentation naturelle de la bière. Le produit obtenu est bien une bière à l’état pure, qui doit ensuite être affinée grâce à l’utilisation d’une dominante maltée, cette étape est belle et bien ce qui caractérise la Belzébuth en faisant d’elle une bière apéritive typée.

Faites le plein de couleur chez Belzébuth

couleur biere belzebuth
En effet, il y a de la diversité dans les bières Belzébuth, une marque qui propose non pas une sorte de bière, mais plusieurs bouteilles porteuses de plusieurs couleurs, ajoutant ainsi une pointe d’originalité et de modernité avec l’intention d’attirer toujours plus de clientèle fans de boissons fortement alcoolisées.

La Belzébuth Triple

C’est un type de bière qui se veut exprès sèche et longue en bouche, avec des notes légèrement amères, assez prononcées et acidulés d’épices et d’agrumes, le tout vêtu d’une jolie robe dorée. La préparation d’une telle bière demande l’utilisation de grains préalablement et minutieusement sélectionnés dont les suivants :

  • malt d’orge,
  • blé,
  • seigle,
  • avoine blanche.

La Belzébuth Rouge

Une robe au rouge ardent, mordant du feu enjolivé par une mousse aux nuances légères d’un rose pâle, cette Belzébuth présente la particularité d’être superbement aromatisée et plus fructifiée que ses autres concurrentes de la même marque. Une saveur acidulée d’agrumes mariée au goût si particulier de la cranberry et une grande teneur en alcool, voici là un cocktail qui ne vous laissera pas indifférent.

La Belzébuth Pink

Ou encore appelée la Belzébuth Rosée, cette boisson est caractérisée par un goût de framboise prononcée, combinées aux notes si uniques de froment apportées par la bière blanche. Cette Belzébuth est différente des autres boissons de cette marque par son faible taux d’alcool présent dans la liqueur. Bien que ce manque d’émotions fortes soit compensée par la présence de saveurs épicées de coriandre et de curaçao.

La Belzébuth Blanche

Si vous êtes à la recherche d’une expérience exceptionnelle, on vous propose d’essayer la Belzébuth Blanche avec sa magnifique robe pâle aux nuances jaunâtres voilées. Une mousse blanche à la texture trop épaisse, un goût d’agrume qui lui procure une sensation de fraîcheur implacable soulevé par une note de céréale atypique, et un mariage harmonieux entre la saveur de l’orange et de la coriandre, voilà ce que vous promet une bouteille de Belzébuth Blanche.

La Belzébuth Ginger

Si vous avez bien aimé la douceur et la fraîcheur de la Belzébuth Blanche, attendez de voir la Belzébuth Ginger qui en est la version améliorée. Cette dernière se distingue par une pointe d’exotisme, une touche magique obtenue grâce à la saveur des zestes d’un citron vert fraîchement cueilli et de quelques ingrédients aphrodisiaques en infusion qui sont un vrai suspens pour vos pailles.

La Belzébuth Violette

Au même titre que la Ginger, la Volette compte également parmi les dérivés de la Belzébuth Blanche. Découvrez à travers cet abreuvage unique en son genre l’alliance parfaite d’une bière fortement fermentée dotée d’un goût prononcée en céréale et léger en agrumes avec les vertus gustatives florales distingués de la Violette. Ce mélange exquis vous assurera puissance acidulée et douceur en même temps, de quoi vous subjuguer d’émotions d’une autre dimension.

Historique de la Brasserie Goudale, productrice de la Belzébuth

Avec déjà un siècle au compteur, la célèbre brasserie Goudale a été fondée en 1919 par les Enfants de Gayant, qui avait pour mission à l’époque la production de bière à domicile dans un rayon de deux kilomètres à la ronde. Presque quarante ans plus tard, la maison fut achetée par Jean-Pierre d’Aubreby, qui prit l’initiative de s’agrandir sur le marché avec une quantité de production de 26 000 Hectolitres. Peu à peu, la rentabilité augmente et la notoriété de la société avec, ce qui a mené la brasserie à se tourner vers les bières de spécialités avec le lancement de la Bière du Démon. Et dès le vingtième siècle, la brasserie est rachetée et sera renommée plus tard Brasserie Grain d’Orge. Cette dernière lancera les marques telles que La Géante, La Septante 5, La Triple Secret des Moines et la Belzébuth. L’an 2016 fût bien porteur de chance pour cette dernière, puisque c’est à cette année que la métamorphose opéra: un nouveau départ à Arques, une nouvelle usine et surtout du matériel à la pointe de la technologie, ce qui lui a bien valu la nouvelle richesse, réputation et nom qu’on lui connaît aujourd’hui “ La Brasserie Goudale”.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

A lire également