Comment préparer le cocktail Sazerac ?

recette sazerac cocktail

Treizième cocktail le plus commercialisé, le Sazerac fait partie des premiers, mais aussi des plus célèbres cocktails au monde. Créé en XIXᵉ siècle par Antoine Amédée, il est aujourd’hui l’emblème de la Nouvelle-Orléans. Dans notre article, nous allons nous intéresser de plus près au fameux cocktail Sazerac, son histoire et sa recette.

L’histoire du Sazerac

On ne connait pas avec exactitude la date d’invention du Sazerac, on présume qu’il est inspiré du cocktail Old Fashioned, connu à partir de 1838. Nous sommes sûrs d’une chose, il a été créé en Nouvelle-Orléans vers la fin des années 1800, et en 1900 un brevet fut déposé par la société Sazerac Co. En fait, ce cocktail comme bien d’autres a toujours fait partie du patrimoine culinaire de la région, il fut même couronné cocktail officiel de la Nouvelle-Orléans en 2008.

C’est Antoine Peychaud qui est considéré comme l’inventeur du Sazerac. Il a eu l’idée de prendre du brandy français (eau-de-vie faite à partir de vin) avec ces saveurs d’anis et de gentiane, et de le mélanger à du sucre et de l’absinthe. Il créa alors un cocktail fort et très aromatique, à l’image de sa ville natale, la Nouvelle-Orléans. Par la suite, ce cocktail connut un front succès dans les bars de jazz de toute la ville. La société Sazeracs fut la première à l’avoir commercialisé, ils ont d’ailleurs donné leur nom à leur cocktail fétiche.

La recette s’est aussi déclinée avec différents cognacs ce qui donnait un goût plus fruité, mais par la suite, ils ont été remplacés par du whisky de seigle américain qui lui a conféré un goût plus brut. C’est au cours du XIXᵉ siècle que la marque Sazerac de Forge est née et que le cocktail à gagner une grande popularité dans le reste des États-Unis.

Quelques mots sur la marque Sazerac de Forge

Vous pouvez déguster le cocktail Sazerac sans avoir à aller jusqu’en Nouvelle-Orléans. Vous pouvez acheter une petite bouteille de chez Sazerac et déguster votre précieux cocktail à la maison. La société fut créée en 1782 en Nouvelle-Orléans, à cette époque ne vendait pas encore d’alcool. L’entreprise a énormément souffert de la crise du phylloxéra et a failli fermer ses portes.

La marque a beaucoup travaillé sur son image et a tout misé sur l’authenticité, avec, par exemple, la création du fameux “Bleu d’Angoulême”. La marque accroche toujours un ruban bleu roi à ces bouteilles, en souvenir de la première activité de la famille, la faïencerie. Ils possédaient une faïencerie à Angoulême, c’est donc en référence à la faïence bleue que produisait la famille que la couleur du ruban fut choisie.

La société a récemment remis au goût du jour le cognac phare du cocktail Sazerac. Elle l’a mis sous son nom un cognac de la région en attendant de sortir sans propre cognac, l’original cognac Sazerac Forge. C’est d’ailleurs ce même cognac qui fut utilisé dans les premières recettes du Sazerac.

cocktail sazeracC’est un cognac original et qui se veut haut de gamme, la recette actuelle est largement inspirée de l’original, avant la crise du phylloxéra. Certaines modifications ont tout de même été apportées pour correspondre au gout des consommateurs actuels. Les cépages utilisés sont de la même famille que ceux utilisés à l’origine, c’est-à-dire l’ugni-blanc. La recette donne donc un résultat très original pour notre époque, car nous avons plus l’habitude de goûter à ce genre de cognacs. Malheureusement, ce cognac n’est pas encore commercialisé en France, ni dans le reste de l’Europe. Pour l’instant, il n’est commercialisé qu’aux États-Unis à 130 dollars la bouteille et également en Angleterre.

La recette originale du Sazerac

Comme nous vous l’avons dit auparavant, le Sazerac est un cocktail populaire, il est donc difficile de trouver la recette originelle. Des modifications ont été apportées pour correspondre aux goûts des consommateurs actuels sans perdre l’âme du cocktail. Tout de même, toutes les recettes que vous trouverez contiennent à peu près les mêmes ingrédients. De nos jours, la recette comporte : du seigle et du cognac (qui se mélangent parfaitement bien ensemble) ; de l’absinthe ; du sucre et un Bitter. C’est après des recherches poussées que nous vous avons sélectionnées la recette qui se rapproche le plus de l’original. Les ingrédients sont :

  • 4,5 cl Whiskey de seigle (américain de préférence) ;
  • 1,5 cl Cognac ;
  • 1 trait d’Absinthe sous forme d’Angustura bitters ;
  • 4 traits de Peychaud’s bitters ;
  • sirop de cassonade (entre 1 et 3 culières selon votre goût) ;
  • zeste de citron.

Commencez par créer la base de votre cocktail en mélangeant le whisky et le cognac. C’est un mélange très équilibré entre le brut du whisky et le goût plus fruité du cognac. Laissez cette préparation au réfrigérateur pendant 20 minutes. En attendant, préparez votre verre et commencez par le rincer avec l’absinthe puis jetez l’excédent. Dans un verre à mélange, versez la préparation qui reposait au réfrigérateur puis ajoutez le bitter et le sirop de cassonade. Mélangez-le tout pendant 20 secondes et versez dans le verre précédemment rincé avec de l’absinthe. Enfin, servez-le sans glaçon, pour que le sirop ne cristallise pas sous l’effet du froid. Vous pouvez ajouter un zeste de citron comme garniture.

Recette simplifiée du Sazerac

Vous voulez réaliser le Sazerac chez vous, mais certains ingrédients sont difficiles à trouver. Nous avons cherché une recette simplifiée pour profiter de votre cocktail, le tout est de changer les doses. Bien évidemment, le cocktail sera un peu moins fruité, mais il se rapproche beaucoup de la recette que nous vous avons proposé auparavant.

Laissez un premier verre dans au réfrigérateur pour le refroidir. Mélangez dans un deuxième verre 1 cl de sirop de sucre, 3 trais de Peychaud’s Bitter, 5 cl de cognac (vous pouvez également ajouter 2 cl de whiskey, mais le goût sera un peu moins fruité). Reprenez le premier verre au réfrigérateur et rincez-le vite avec 1 cl d’absinthe pendant qu’il est encore froid. Vous pouvez aussi le faire avec un glaçon dans le verre. Enlevez l’excédent et ajoutez la préparation qui se trouve dans le mélangeur (ou le deuxième verre). Ajoutez un zeste de citron et servez avec ou sans glaçon. Voilà donc ce qu’il y a à savoir sur le fameux cocktail Sazerac, son histoire et les différentes recettes pour le préparer.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

A lire également