Machine à gazéifier : Comment faire des boissons gazeuses ?

faire des boissons gazeuses maison avec une machine à gazéifier

Bien que les marques d’eau pétillante aient la côte, nombreux sont de plus en plus ceux qui préfèrent faire l’acquisition d’une machine à soda pour concocter leurs boissons gazeuses. Le plus souvent, les raisons évoquées sont le désir de changer de l’eau plate, des sodas ou des jus de fruits bien trop sucrés proposés dans les commerces. Mais on peut aussi voir cela comme une action en faveur de la planète.

Quoi qu’il en soit, le secret d’une bonne boisson gazeuse repose essentiellement sur la gazéification, un principe que nous vous invitons à découvrir dans cet article.

Faire du soda, c’est en partie carbonater de l’eau. Explications !

Vous avez d’une délicieuse boisson maison pour vous désaltérer ? Une orangeade, un bon sirop bio ou quelques feuilles de menthe dans de l’eau glacée… peuvent certainement faire l’affaire quand on est seul. Mais quand on compte dans sa famille plusieurs adeptes des bulles, il est toujours mieux de s’équiper d’une machine à eau gazeuse. C’est une solution bien pratique pour obtenir des boissons gazeuses saines à partir de son robinet. Cependant, bien que ce dispositif apparaisse comme une façon novatrice et originale de consommer des sodas faits maison, il n’en demeure pas moins une vieille invention.

En effet, les premiers appareils de ce type ont vu le jour en 1903, sous l’appellation « appareil pour aérer les liquides » ! Déjà à cette époque, le principe de gazéification reposait sur l’action de carbonater l’eau. Autrement dit, il suffisait d’ajouter du dioxyde de carbone (gaz carbonique) sous pression pour rendre l’eau pétillante. Un principe emprunté à la pâtisserie, à en croire ce terme américain « baking soda » qui veut dire « soda à cuire ». Retenez donc qu’il s’agit d’une technique de préparation utilisant l’action gazeuse du bicarbonate de soude pour aérer les pâtes à desserts.

Par conséquent, faire du soda revient tout d’abord à carbonater de l’eau avant d’y associer les arômes ainsi que les autres ingrédients responsables de la saveur et de l’aspect de ce type de boisson.

Choisir ses ingrédients

Pour une limonade maison par exemple, vous aurez besoin de :

  • un support principal : la fontaine
  • une cartouche de gaz contenant entre 300 et 500 g de dioxyde de carbone sous pression
  • la bouteille de la machine contenant de l’eau glacée ou un filet d’eau fraîche de votre évier
  • jus d’un demi-citron frais
  • 8 à 10 cl de sirop de canne
  • une goutte d’huile essentielle de citron
  • l’eau gazeuse.

Les étapes de la préparation

Pour l’eau pétillante

Pour commencer la préparation de votre eau gazeuse, remplissez d’abord la bouteille de la machine d’eau plate que vous mettrez au frais. Vissez ensuite cette bouteille sur la fontaine avant de faire 1 à 3 pressions sur le bouton suivant la quantité de bulles souhaitée. Ainsi, la cartouche va libérer une certaine quantité de gaz dans la bouteille qui se mélangera à l’eau.

Pour la boisson gazeuse aromatisée

L’étape qui suit est toute simple ! Dans une carafe, versez à la suite votre jus de citron, le sirop de canne et une goutte d’huile essentielle de citron avant de rallonger le tout avec de l’eau pétillante. C’est prêt ; vous pouvez déguster votre boisson !

Quelques conseils

  • Gardez en tête que les mélanges se font séparément. La machine ne doit jamais gazéifier autre chose que de l’eau.
  • En ce qui concerne les cartouches de gaz carbonique rechargeables, retenez qu’un cylindre permet de réaliser environ 60 litres d’eau gazeuse, selon les marques.
  • Pour d’autres parfums, laissez-vous séduire par la grande diversité des concentrés/sirops bio. Il existe des saveurs fruitées comme le fruit de la passion, le gingembre… ou encore les saveurs énergisantes que proposent certains fabricants.

Ce sera donc à vous de concocter votre boisson gazeuse idéale !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

A lire également