Comment bien déguster l’absinthe ?

bien déguster l’absinthe

À la différence de plusieurs apéritifs actuels, l’absinthe fut de tout temps préparée et consommée d’une manière bien particulière. Ce rituel faisait partie du charme de l’absinthe et participe autant à sa popularité qu’à sa place privilégiée dans le panthéon des boissons alcooliques. Pour l’apprécier pleinement, il faut se résoudre à faire sa préparation selon la méthode traditionnelle. Un savoir-faire, mais aussi une histoire vieille de plusieurs décennies que nous vous invitons à découvrir. Vous trouverez également dans cet article quelques indications vous permettant de bien préparer un verre d’absinthe.

L’origine du rituel

Bien que les historiens de l’absinthe ne s’accordent pas sur la date d’apparition du rituel de préparation traditionnel, aucune preuve n’atteste qu’à une période il était normal de boire de la fée verte sans eau. En effet, depuis 1850 et bien avant cela, l’absinthe a toujours été dégustée avec de l’eau et du sucre.

Outre cette particularité, déjà à cette époque, on rapporte que ses amateurs la servaient avec une longue cuillère à liqueur (cuillère à soda ou bâtonnet mélangeur). Le but étant de dissoudre le sucre qui a été ajouté, comme c’était d’ailleurs le cas avec d’autres boissons qui s’appréciaient mieux une fois sucrées.

Cependant, il faut attendre quelques décennies (1870) pour qu’émerge enfin l’usage d’une cuillère perforée placée sur le bord du verre. Mais ce n’est véritablement qu’à partir des années 1880 et 1890 que cette méthode de dissolution du sucre se popularise dans les bars et cafés comme l’illustrent la plupart des gravures et dessins présents dans les livres de cette époque.

Le Rituel de l’absinthe

Ce qu’il vous faut pour le rituel

  • une carafe d’eau aussi glacée que possible
  • de l’eau plate neutre
  • 1 verre assez grand pouvant contenir au moins 100 ml
  • 1 cuillère à absinthe (perforée)
  • 1 morceau de sucre.

Méthode traditionnelle de préparation

Pour bien préparer l’absinthe, il est de coutume de poser, sur les rebords du verre contenant la mesure d’absinthe, une cuillère perforée sur laquelle vous allez mettre un morceau de sucre. Ensuite, versez quelques gouttes d’eau pour faire dissoudre le sucre petit à petit pendant que l’absinthe se trouble. Terminez en rallongeant le tout d’un fin filet d’eau fraîche.

Variante de la méthode de préparation

Popularisé grâce à quelques apparitions au cinéma notamment dans « Moulin Rouge », le rituel de l’absinthe flambé soi-disant « Bohémien » est une méthode de préparation tchèque. Cette méthode spectaculaire à but commercial est inspirée du flambage de boissons comme la sambuca.

D’ailleurs, cette méthode consiste à flamber un morceau de sucre imbibé d’absinthe sur une cuillère posée sur les rebords du verre contenant cette dernière. Une fois, le morceau de sucre entièrement caramélisé, la cuillère est ensuite plongée dans le verre ; ce qui met généralement le feu a la boisson. Enfin, on rallonge le tout de 3 mesures d’eau glacées pour éteindre les flammes et savourer son breuvage.

Il est évident que cette méthode de préparation n’a rien à voir avec la méthode traditionnelle française.

Bon à savoir !

Il faut savoir qu’en général, l’apprentissage de la préparation de l’absinthe de façon traditionnelle met bien souvent à l’épreuve votre concentration et votre calme. C’est un préalable qui vous met dans le bon état d’esprit pour apprécier pleinement toutes les subtilités des arômes de la boisson.

Alors, pour une prise désaltérante quotidienne, la mesure correcte d’absinthe à consommer dans un verre est de 3 cl. Dans ce cas, le ratio absinthe-eau recommandé est de 3 parts d’eau pour 1 verre d’absinthe et vous n’aurez plus qu’à savourer votre boisson.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

A lire également