5 choses à savoir sur le champagne

Le champagne est la « boisson festive » par excellence. C’est une boisson qu’on retrouve à différents événements : un mariage, une réussite éclatante ou pour un simple dîner. Cependant, les bulles du bonheur ont quelques mystères sur lesquels il convient de mettre la lumière. Voici donc 5 pratiques et traditions inédites à savoir sur le champagne.

Les règles du service d’une bouteille de champagne

Pour servir le champagne, la première action à mener est de choisir le type de verre. Flûte ou coupe, quel verre est le plus adapté ? La réponse à cette interrogation est relativement simple. En raison de leur hauteur, les flûtes sont les verres dans lesquels on sert le champagne. Et quand bien même on parle d’une « coupe de champagne », la tradition veut que les bulles du bonheur soient servies dans des flûtes. Ce type de verre a l’avantage de permettre aux bulles de remonter sans s’évaporer. À l’inverse, les coupes ont tendance à entraver l’action des arômes de la boisson.

L’autre paire de manches a tout naturellement rapport à la température du champagne. Ce serait un affront de servir une bouteille de champagne à moins de 8 °C et à plus de 10 °C. Cet intervalle est la référence de la température à laquelle il convient de servir cette boisson. Lorsqu’elle est trop chaude, soit en dessous de 8 °C, le breuvage devient trop lourd. Par contre lorsqu’elle est trop fraîche (plus de 10 °C), les arômes sont moins perceptibles et les papilles ont tendance à s’endormir.

Le stockage des bouteilles de champagne

Les meilleures conditions pour entreposer du champagne se trouvent dans une cave. Là, on lui adapte un certain nombre de choses. Tout d’abord, on veille à ce que la température de la cave soit d’à peu près 10 °C sans variation, on se défait des lumières et l’on s’assure d’un taux d’humidité plutôt élevé. Pour finir, les bouteilles sont toujours entreposées couchées. Et ceci pour la simple raison qu’il est essentiel que le liquide contenu dans la bouteille soit toujours en contact avec le bouchon.

Le champagne peut s’utiliser en cuisine !

Le champagne ne se gaspille pas ! Qu’il en reste dans la bouteille ou qu’il ne soit pas à votre convenance, il est possible de lui trouver un autre usage. Vous pouvez par exemple l’utiliser en cocktail pour un apéritif original. À ce propos, nous vous recommandons de l’associer avec d’autres champagnes, une crème de fruit, du jus de citron et du jus de cointreau afin de donner naissance à un kir royal.

Pour l’entrée et le plat de résistance, le champagne peut également être utile soit en marinades, soit en sauce au champagne. Il est aussi possible de l’utiliser pour faire cuire du riz ou des pâtes. En le transformant, le champagne peut être utilisé en mousse, en granité ou en sorbet.

Le champagne peut ne pas faire des bulles

Lorsqu’on nettoie les verres, il peut arriver qu’on y dépose de tout petits morceaux de cellulose. Au moment où le champagne entre en contact avec le verre et avec ses morceaux de cellulose, le gaz carbonique est emprisonné. On observe ensuite la formation d’une poche de gaz. Et c’est la raison pour laquelle il est recommandé de laver vos flûtes à l’eau chaude et de les laisser s’égoutter avant de servir.

L’art d’ouvrir une bouteille de champagne

Pour commencer, il faut incliner la bouteille avant de retirer la boucle du muselet. Il est préférable, au cours de cette opération, de maintenir correctement la bouteille afin d’éviter que le bouchon ne sorte accidentellement. Une fois le muselet et l’habillage métallique ôtés, aidez le bouchon à sortir en tirant doucement tout en tournant. Cela permet de maîtriser un tant soit peu la pression.

Remplissez le verre aux 2/3 en versant lentement et en deux temps. Vous parviendrez à contrôler l’exubérance de la mousse. Comme pour les grands crus, tenez la bouteille par la base et non par le milieu.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

A lire également