À la découverte du métier de mixologue

Pour beaucoup, le sens du mot mixologue n’est pas perceptible au prime abord. Toutefois, lorsqu’on l’associe au métier de barman, les choses deviennent un peu plus claires. Attention tout de même à ne pas confondre les deux termes. Le mixologue est un expert qui met en avant un art, une science ; celle de la composition de cocktails. Encore peu connu en France, c’est un métier qui provient d’Angleterre où la création de cocktails est une véritable science. Voici donc ce qu’il y a à savoir à propos de ce métier.

Barman ou mixologue : quelle différence ?

Bien que les deux appellations aient rapport au même métier, la différence se trouve au niveau de la pratique. Le barman est considéré comme un employé de bar dont le rôle est de simplement servir des boissons au quotidien. Pour devenir barman, suivre une formation dans une école de bartender est largement suffisant. Par contre, cette base s’avère insuffisante pour être considérée comme mixologue. En effet, celui-ci se spécialise dans la création de cocktails avec pour objectif la performance et l’excellence.

Pour aller plus loin, on pourrait assimiler la différence existante entre le mixologue et le barman à celle existant entre le sommelier et le serveur. Bien que dans la plupart des cas le mixologue a d’abord été barman, il a fait preuve de curiosité et a poussé un peu plus loin l’apprentissage de son métier.

Les compétences et qualités d’un mixologue

Le mixologue est un barman curieux qui a de grandes connaissances sur les boissons, les équipements… Il détient également un certain nombre de techniques permettant de faire apparaître les saveurs et les arômes d’un alcool, d’un légume, d’un fruit ou d’un jus. En dehors de l’utilisation professionnelle qu’il sait faire des équipements, il connaît également les méthodes et les assemblages permettant de concevoir des cocktails aussi bien esthétiques que savoureux.

Un mixologue sait se renouveler et connaît toutes les combinaisons possibles. Il est créatif, habile et a le sens de la qualité. Cela lui permet ainsi de savoir jouer sur les couleurs des boissons afin d’obtenir de très « jolies » boissons. Hormis la perfection visuelle, ce professionnel des cocktails a pour rôle de transmettre des sensations inédites à ses clients en stimulant leur palais.

Créer des cocktails sur mesure

S’il y a un critère qui permet de différencier le mixologue du barman, il s’agit de l’inventivité. En effet, il est capable de s’approprier des recettes de cocktails afin de les revisiter pour concevoir de nouvelles. Ces nouvelles créations peuvent être adaptées à un public ou peuvent être créées pour des occasions particulières (mariage, anniversaires, soirées funs…).

Les cocktails fumants

Encore appelé crypto-mixologie, ce type de cocktails ne peut être réalisé que par un professionnel ayant de grandes connaissances techniques sur la cryogénisation. Ces connaissances sont indispensables, puisque cette technique peut être dangereuse et elle doit être exécutée par une personne consciente des précautions à prendre.

La mixologie moléculaire

La texture des cocktails en général est l’une des principales techniques que maîtrisent les mixologues. En effet, leurs créations peuvent être présentées sous différentes formes (liquides, en billes…) et textures (glacées, légère…). L’objectif est de faire naître une explosion de saveurs en bouche.

Comment devenir mixologue ?

Bien que les compétences d’un mixologue s’acquièrent sur le tas, de plus en plus d’écoles de bartenders proposent des cours de mixologie. Ces derniers sont précis, concis, généralement payants et axés sur le développement de la créativité et de la dextérité. Par ailleurs pour être considéré comme mixologue, il faut nécessairement passer par le métier de barman. En moyenne, un mixologue peut gagner entre l’équivalent du SMIC et 3 000 euros par mois selon l’établissement.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

A lire également