Comment réinventer le Tea Time à l’ère des apéros visio ?

réinventer le tea time à l’ère des apéros visio

Plus qu’un goûter aux allures de festin, l’Afternoon tea chez les Anglais est une véritable tradition de partage et d’échange autour d’un thé. En famille ou entre amis, c’est le rituel de thé le plus important de la journée d’autant plus qu’il s’accompagne de pâtisseries alléchantes. Parmi ces déclinaisons, on retrouve le Tea Time, qui s’avère être l’équivalent du goûter de l’autre côté de la Manche. Mais faute de ne pouvoir se voir ni de se ressembler en raison du coronavirus, de plus en plus de personnes optent pour le Tea Time virtuel à travers les apéros visio.

Le Tea Time : qu’est-ce que c’est ?

Comme vous la savez sans doute, il n’est un secret pour personne que les Anglais raffolent du thé. D’ailleurs, il en existe un pour chaque moment de la journée : early morning (tôt le matin), english breakfast (petit-déjeuner) et afternoon tea (après-midi). Ce dernier est généralement un Earl Grey, un thé noir aux notes de bergamote servie avec du lait, du sucre et du citron.

En clair, le Tea Time ou plus précisément l’Afternoon Tea est un goûter qui consiste à se retrouver entre 16 h et 18 h autour d’un thé et des petits fours pour discuter de sa journée. Cette pause compte donc comme le troisième repas de la journée et sert le plus souvent à combler l’attente entre le déjeuner et le repas du soir. D’ailleurs, dans la plupart des familles modestes, ce goûter peut remplacer le dîner à condition d’être plus nourrissant.

Origine de la tradition

Les origines du Tea Time anglais remontent à la fin du XVIIème siècle chez la noblesse britannique. Mais c’est à partir du XIXème siècle que l’afternoon tea devient un événement mondain très important en Angleterre. Ceci, notamment grâce à la reine Victoria qui en fit un rituel à travers ses « Tea réceptions », réunissant autour d’une théière de saveur de délicieux mets à grignoter. On pouvait avoir :

  • un service à thé en porcelaine fine, un pot à lait et un sucrier
  • des plateaux de plusieurs étages garnis d’accompagnement salés et sucrés : petits sandwiches coupés, des pâtisseries, des viennoiseries, etc.

Cette pratique ne tarde pas non seulement à se démocratiser dans tous les foyers et continue à se perpétuer au fil des années. Cependant, organiser un afternoon tea à l’ancienne est un luxe que la plupart des Anglais ne s’accordent plus de nos jours, sauf en de grandes occasions (célébrations, passage d’invités de marque…).

Le Tea Time virtuel : comment ça marche ?

Bien qu’on ne puisse plus se ressembler en famille ou entre amis, on peut encore passer de bons moments entre proches grâces aux apéros visio. Le principe est simple : des appels vidéo pour prendre des nouvelles de ses proches tout en partageant un thé et des petits fours.

Pour cela, il suffit d’organiser un rendez-vous via une appli de visioconférence : Hangouts, Discord, Microsoft Teams, Zoom… On fixe au préalable la date et l’heure de connexion sur l’appli sans oublier d’effectuer, si nécessaire, quelques réglages dans l’application pour passer de bons moments.

Ensuite, vous aurez à préparer votre Tea Time. Un thé de Rooibos ou d’Earl Grey (50 ml), selon votre préférence, que vous pourrez aromatiser avec du jus de citron (20 ml) et ainsi, obtenir un cocktail frais et acidulé. Vous pouvez également le corser en ajoutant simplement 30 ml de Vodka (Gin ou Cognac) avant de relever l’ensemble avec 20 ml de sirop de sucre et 30 ml d’eau pétillante. En accompagnement, vous pouvez prévoir de délicieux petits fours (feuilletés, tapas, bruschettas…), histoire de faire saliver vos proches.

Il ne reste alors plus qu’à vous installer confortablement devant votre écran et lancer l’apéro visio, si vous êtes l’hôte de la soirée. Dans le cas contraire, il faudra attendre de recevoir votre lien d’invitation pour rejoindre le groupe de discussion. Par ailleurs, n’oubliez pas de partager quelques moments de votre Tea Time virtuel sur Instagram avec l’hastag #AperoVisio, mais bien évidemment avec l’autorisation de vos proches.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

A lire également