Gin

gin

Le gin est l’une des boissons les plus consommées au monde et la liqueur officielle des Pays-Bas et de la Belgique. Ce distillat populaire dans les années 50 – 60, est d’abord tombé dans l’oubli à l’avènement de la vodka, avant de retrouver ses lettres de noblesse dans les années 80.

Chic et splendide, il est très sollicité dans la confection des cocktails qui pour la plupart sont originaux et très appréciés. Avant de mettre à vos lèvres un cocktail à base de Gin, prenez le temps de lire notre guide. Il vous vous fera voyager au cœur de ce spiritueux, source d’inspiration et d’innovation de nombreux distillateurs.

cocktail a base de gin
Un cocktail a base de gin

Qu’est-ce que le gin ?

Le gin est un spiritueux clair et distillé avec des saveurs botaniques de genièvre qui en est la composante essentielle. Il peut être aromatisé de deux manières différentes. Soit naturelle, à base de fleurs et de fruits frais et secs, soit artificielle par la réunion d’essences de gin naturelles ou artificielles. Le nom gin dérive du mot genièvre, qui est dérivé du mot latin « juniperus », qui signifie genévrier.

Aux États-Unis, le gin a un degré minimum de 40 % d’alcoolémie et doit avoir une influence clairement identifiable du genévrier. Alors qu’en Europe, le degré minimum pour qu’un gin soit vendu est de 37,5 % d’alcoolémie. Le goût et l’apparence de cette boisson peuvent varier en fonction de l’ajout de sucre et de colorant.

Comment est fabriqué le gin ?

La plus grande différence entre le gin distillé et le gin redistillé concerne l’alcool de base.

Le gin distillé produit un alcool fermenté à faible teneur. Cet alcool peut être dérivé de céréales, de betteraves sucrières, de pommes de terre, de canne à sucre ou de raisins. Par contre le gin redistillé utilise un alcool déjà distillé (généralement du grain neutre) comme base.

Les saveurs de genièvre sont infusées en utilisant l’une des deux méthodes suivantes. Pour le gin distillé les ingrédients botaniques trempés et/ou bouillis directement dans l’alcool de base. Pour le gin redistillé par contre, les plantes sont suspendues au-dessus de la liqueur et lui donnent leur saveur et leurs arômes par infusion de vapeur.

Le processus de fabrication du gin admet donc 3 phases :

Phase 1

Il s’agit là d’élaborer ou d’extraire l’alcool qui composera la liqueur. Les gins sont préparés avec un alcool neutre. Dans certains cas, l’alcool est composé d’un mélange de plusieurs céréales dont la dominante est le maïs (75 %). Il y a également l’orge (15 %) et d’autres céréales (10 %).

Phase 2

Il y a en tout 4 différentes méthodes de production du Gin.

Distilled gin

Il permet de produire le gin par la distillation au sein d’un alambic traditionnel. L’alcool neutre est transféré dans la chaudière qui contient l’alambic et est chauffé jusqu’à ce qu’il devienne pur. Après ébullition de l’alcool, c’est la mise en bouteille. Les parties moins pures de l’alcool sont par contre redistillées.

Infusion

L’aromatisation par infusion consiste à mettre en suspension tous les aromates botaniques et épices au-dessus de l’alambic. Les aromates confèrent à la boisson leurs saveurs et leurs odeurs au contact de la vapeur.

La macération

L’aromatisation par macération consiste à tremper les baies de genièvre, les aromates et les épices dans l’alcool neutre. Le processus dure 24 à 48 heures.

Compound gin

Cette méthode est utilisée pour la préparation du gin consommé par un grand nombre de personnes. Elle consiste à mélanger l’alcool neutre à des essences artificielles de baies de genièvre ou avec l’arôme de gin.

Phase 3

Après la distillation, l’alcool repose en cuve et est progressivement dilué. Plusieurs techniques peuvent être utilisées. Il s’agit de : La filtration à faible température, la filtration au charbon et la filtration avec une eau pure.

distillerie de gin
Dalwhinnie : distillerie située en Écosse

Les différents types de gin

Il existe deux types de gin les plus courants sur le marché américain. Le gin distillé qui est fabriqué en distillant une purée ou une base d’alcool fermenté, similaire à la production de Brandy ou de whisky. Le gin redistillé par contre est issu de la seconde distillation d’un alcool neutre.

Les deux types reçoivent leur saveur à partir d’une infusion de baies de genièvre fraîches ou séchées et d’autres ingrédients botaniques (communément connus sous le nom de « bille botanique »).

Un troisième type, moins courant (et moins cher), est le compound gin. C’est un mélange de l’alcool neutre avec de l’extrait ou des essences de baies de genièvre (en plus d’autres aromates parfois) pour gagner en saveur.

En plus des trois classifications, il existe plusieurs styles de gin populaires. Le London Dry gin est le plus traditionnel et la référence en matière de gin de qualité. Il est généralement léger, très aromatique et très sec, avec une note de genièvre très prononcée.

Aucun arôme artificiel ou botanique ne peut être ajouté après le processus de distillation. Le Plymouth gin est un style plus léger et plus axé sur les agrumes qui est originaire du port de Plymouth sur la Manche.

Le gin Old Tom, qui est le plus célèbre inclus dans le cocktail Tom Collins, est une version plus sucrée qui comprend du sirop simple. Parfois, il contient de la réglisse, avant la distillation. Le New Western Dry gin est de style moderne avec des saveurs moins dominantes de genièvre.

Comment boire le gin ?

La façon la plus simple de boire du gin est avec votre eau tonique préférée. Heureusement, il ne faut pas grand-chose pour améliorer votre jeu de cocktails et faire passer le gin au niveau supérieur. C’est l’ingrédient principal des classiques simples comme le Gin Martini, le Negroni et le French 75.

bombay sapphire gin
Bombay sapphire : La célèbre marque de Gin

Quelques marques de gin populaires

Il y a plusieurs marques qui commercialisent du Gin, mais les plus populaires sont celles citées ci-dessous.

  • Bols Genever : C’est vraiment un produit à part entière. Vous découvrirez une gamme de cocktails classiques dans lesquels vous pensiez autrefois que seul le whisky pouvait fonctionner.
  • Hendricks : En ce qui concerne le gin en petits lots, Hendricks a une longueur d’avance. Infusé à base de concombre et de pétales de rose, c’est l’un des gins les plus veloutés et les plus rafraîchissants du marché aujourd’hui. Il fonctionne bien avec un large éventail de cocktails.
  • Tanqueray 10 : Le gin de base de Tanqueray est fantastique. Il est distillé dans un alambic, le compact lui donne encore des saveurs très prédominants qui en font un gin idéal pour vos cocktails d’été préférés. Rien que l’odeur est enivrante.
  • Plymouth Gin : Ce gin premium se trouve souvent à bout de bras de tout bon barman. Il est moins sec que le gin londonien typique, mais a un profil de saveur pas comme les autres avec des tons terreux et quelques notes de genièvre diminuées.
  • Gordon’s London Dry Gin : C’est un peu le classique de tous les gins. Si vous recherchez une véritable expérience du gin londonien, Gordon’s est votre meilleur choix. C’est le London Dry Gin le plus vendu au monde.
  • Bombay Sapphire : Préparé avec dix plantes, c’est une concoction parfaite de tout ce qu’il y a de bon dans le gin. Il a des parfums d’amande, de zeste de citron, de réglisse, de baies de genièvre, de racine d’iris, d’angélique, de coriandre, de cassia, de cubeb et de grains de paradis. C’est un excellent ingrédient pour vos cocktails.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin