De la glace carbonique pour un effet « wow » à vos cocktails

La glace carbonique est une matière offrant une multitude d’utilisations variées. Parmi celles-ci, l’univers des cocktails auxquels la « dry ice » rajoute une touche festive, surprenante et mystérieuse. Le résultat est en effet assez spectaculaire et ravira vos invités. Une bonne idée de twist pour votre soirée Halloween par exemple. On vous dit tout sur cette fameuse neige carbonique.

Qu’est-ce que la glace carbonique ?

Aussi appelée « neige carbonique » ou « glace sèche » (« dry ice »), il s’agit en fait de dioxyde de carbone (CO2) dans sa forme solide. En effet, lorsque ce dernier est comprimé puis refroidi à une température inférieure à −78,48 °C, il devient dur et prend l’aspect de la glace. Puis, lorsqu’il est réchauffé, il a la particularité de ne pas fondre, mais plutôt de se transformer directement en gaz (processus de « sublimation »).

Quand le bloc de neige carbonique est placé dans une solution liquide, la sublimation est plus facilement visible et spectaculaire.

La glace sèche peut se présenter sous différentes formes solides (bâtonnets, neige, cubes, blocs, etc.). Sachez également qu’elle est parfaitement incolore et inodore.

Elle est utilisée dans de nombreux domaines tels que l’informatique, la chimie, la recherche scientifique, la médecine, le cinéma pour les effets spéciaux, l’alimentaires, le nettoyage industriel, etc.

Cocktails Glace Carbonique

Comment utiliser la glace carbonique dans les cocktails ?

Ajouter de la glace carbonique dans vos cocktails permet d’obtenir une sorte de fumée blanche flottant au-dessus de la boisson, créant ainsi un effet des plus réussis ! De plus, la fumée s’accompagne d’un effet effervescent avec de petites bulles. Une fois qu’il n’y a plus de fumée, cela signifie que la glace s’est entièrement évaporée.

Bien que l’utilisation d’un tel procédé puisse paraître délicate, c’est en fait assez simple, du moment que vous maîtrisez la manipulation de cette glace sèche, car quelques précautions restent tout de même de mise !

S’il s’agit d’un gros bloc de glace, il vous faudra utiliser des tournevis et un marteau pour le casser. Pensez à protéger la surface sur laquelle vous réalisez cette opération avec une serviette par exemple. Autre impératif, ne mettez jamais la glace en contact direct avec la peau ou les yeux. Il vous faudra donc porter des gants anti-froids ainsi que des lunettes de protection.

Lorsque vous avez les petits morceaux de neige carbonique, voici la marche à suivre :

  • Préparez votre cocktail à part.
  • Dans un verre, placez le morceau de glace sèche à l’aide d’une pince ou de gants de protection.
  • Versez de la glace pilée puis ajoutez ensuite la préparation du cocktail réalisée au préalable.

Un cube de glace carbonique met environ 5 à 7 minutes à se dissoudre complètement une fois dans le liquide. Il est possible de boire le cocktail pendant qu’il fume, cela amplifie évidemment le côté spectaculaire de la chose. Il est cependant important de ne surtout pas mettre à la bouche ou avaler le morceau de glace.

Sachez qu’au-delà de l’aspect fumé, la neige carbonique permet aussi de refroidir encore plus la boisson. Le goût de celle-ci restera pour sa part exactement le même avec ou sans dry ice.

Enfin, il est bon de préciser que les cocktails alcoolisés sont ceux qui « fument » le mieux au contact de ce matériau, bien plus que les boissons gazeuses ou très sucrées.

Comment s’en procurer ?

Vous pouvez achetez de la glace carbonique ici chez ou dans n’importe quelles boutiques sites spécialisées.

Comment la conserver ?

La glace carbonique ne doit pas être placée au congélateur ou au frigo. Il ne faut pas non plus la mettre dans un contenant hermétique car cela pourrait exploser. Le mieux est de la placer dans un endroit sec et aéré. Rangez-la hors de portée des enfants et des animaux.

Vous pouvez par exemple l’entreposer dans une glacière vide en laissant le couvercle entrouvert. Le sac de glace doit rester bien fermé jusqu’à utilisation.

La neige carbonique ne se conserve que très peu de temps, elle devra donc être utilisée le jour même de votre événement ou le lendemain au plus tard.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

A lire également