Comment bien choisir un shaker ?

Que vous soyez mixologue ou tout simplement passionné par les cocktails, vous devez d’outils bien adaptés pour réussir toutes vos préparations. Du simple saladier au mixeur, chaque équipement à son importance. Aujourd’hui, nous vous parlerons du shaker, un outil dont l’utilisation a tendance à se démocratiser progressivement. Et pour être en mesure de bien s’en servir, il est primordial de connaître ses caractéristiques et spécificités.

Comment préparer un cocktail ?

Généralement, les cocktails sont réalisés de deux manières possibles : en Stirred ou en Shaken. La première méthode signifie que les ingrédients sont directement mélangés avec une cuillère. On l’utilise lorsque les ingrédients de la boisson sont tous alcoolisés. Ces derniers ayant pratiquement la même densité, on peut facilement les mélanger. Cela permet de réaliser un cocktail délicat sans casser certains arômes.

Le Shaken quant à lui consiste, comme son nom l’indique, à « secouer » de façon énergique les ingrédients. Cette technique est particulièrement adaptée aux ingrédients de densité totalement différente et qui ne sont pas aisément miscibles. Et c’est à ce niveau que vous aurez besoin du shaker.

À quoi sert un shaker ?

Bien que certains s’imaginent encore que le barman secoue son shaker uniquement pour ajouter du fun à la soirée, il est important de clarifier certains points. En effet, l’objectif du shaker est de permettre d’uniformiser la densité des liquides. Blanc d’œuf, spiritueux, crème fraîche, liqueurs, jus de fruits… tous ces ingrédients peuvent se retrouver dans une même création. Cependant, ces ingrédients n’ont pas la même densité. Il va donc falloir utiliser une bonne technique pour réussir à les mélanger afin d’obtenir un mélange parfait.

Les différents types de shakers

Le shaker trois-pièces

Comme l’indique son nom, c’est un shaker qui se distingue par structure. En effet, il est composé de 3 différentes parties à savoir :

  • le bouchon
  • la passoire
  • et la partie principale.

Il s’agit du shaker que l’on retrouve le plus souvent sur le marché. Il est petit et donc plus facile à prendre en main. Lorsque vous débutez, ce shaker peut être idéal.

Le Boston shaker

Inventé aux États-Unis au milieu du XIXe siècle, le Boston shaker est le shaker le plus ancien. Il est composé d’une timbale en métal contenant les ingrédients et d’un verre encastré. À l’inverse du shaker trois-pièces, il ne dispose pas de filtre et requiert un peu d’entraînement avant de pouvoir s’en servir.

Le continental shaker

Encore appelé shaker à 2 parties, ce mélangeur a fait son apparition en Europe au milieu du XXe siècle. Il dispose de deux pièces métalliques représentant l’essentiel de son élégance. Il est avec le précédent le plus utilisé par les professionnels. Facile à manier, le continental shaker permet par ricochet un service beaucoup plus rapide.

Les critères de choix d’un shaker

Penser à l’élégance

Un cocktail est comme une œuvre d’art. À ce titre, le réaliser est assimilable à un show. Il est donc essentiel de choisir un shaker élégant et qui brillera. Cela est valable encore plus lorsqu’on est un professionnel.

Opter pour un kit à cocktail

Dans la préparation d’un cocktail, chaque dosage, chaque quantité a son importance. En les respectant, cela vous évite de casser les arômes des différents ingrédients. Pour vous accompagner dans la préparation, il vous faudra un doseur, des cuillères à mélanger, une passoire, une râpe, une pince et un muddler pour écraser les ingrédients. Vous comprendrez donc qu’un simple shaker sera très peu efficace. En voulant acheter un shaker, pensez plutôt à acheter un kit à cocktail.

Choisir un shaker de bonne contenance

Si vous êtes barman ou que vous réalisez des cocktails dans votre cuisine pour faire plaisir à vos invités, l’idéal serait de pouvoir en produire très vite et en grande quantité. Pour cela, nous vous recommandons de vous orienter vers des shakers à grande contenance.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

A lire également